Les papillons Bleus.

Accueil.

C_KmsEAK5FC0D62iFDReoM4Chw8

Bonjour à tous, j'ouvre mon troisième blog ici et celui-ci concerne uniquement l'univers de l'une de mes fictions originales fantastiques : Les papillons bleus.

Vous trouverez ici les chapitres, les fiches traitant des papillons mais aussi, celles des personnages, qu'ils soient principaux ou secondaires.

Cette série traite principalement de la médiumnité mais surtout de la Wicca puisque je ne vais pas tarder à attaquer mon étude wiccanique afin de procéder à ma dédication à la fin de celle-ci :)

De plus, si tout se passe bien pour cette série, il se pourrait bien que je la prolonge avec plusieurs spin-off.

D'ici là, il ne me reste plus qu'à vous souhaitez une très belle promenade et j'espère de tout coeur que vous saurez apprécier cette fiction originale ^^

 

Posté par Jaysher à 11:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]


16 janvier 2017

Episode XII, Chapitre VI.

VBReVrB - Copie (19)

Minuit vient de passer. Garett, Tania et les deux inconnus ont quitté la planque et sont désormais dans le salon du premier. Alors que sa voisine se tient assise sur l'accoudoir du canapé, ses deux amis ont préféré rester debout. Quant à Garett, ce dernier s'est positionné à l'entrée de la pièce.
« Tu pensais quoi ? Que je faisais plus de deux mètres de haut et que j'étais bâti comme une armoire ? Lâche le propriétaire des lieux.
- Non mais tout de même, tu es un gringalet. »
Une fois ce mot prononcé, Tania bondit de son siège de fortune pour aller se positionner face à la femme. Ensuite, la voisine de Garett ne peut retenir cette main qui s'est empressée d'aller à la rencontre de l'une des joues de l'étrangère, d'une manière très violente.
« Je vais te demander d'être un peu plus respectueuse envers Garett.
- Désolée. »
Ensuite, l'inconnue se tourne vers l'amant de Mathieu et se penche légèrement en avant.
« Je te prie de bien vouloir m'excuser au sujet de mon comportement. »
Peu habitué à ce genre d'attitude, le propriétaire de la maison ne sait comment réagir. De son côté, l'homme qui accompagne la collègue de Tania s'adresse au détenteur du livre des prédictions.
« Y a-t-il une menace qui pèse sur vous actuellement ?
- Mon père.
- Votre père ? S'étonne l'homme.
- C'est le diable. » Intervient Tania.
Suite à cette information, l'asiatique masculin reste sans réaction. Cela ne pose d'ailleurs aucun problème à Garett qui est occupé à mater le torse musclé de celui qui se tient face à lui. Ce dernier a les cheveux très courts, le teint aussi coloré que celui de sa partenaire dont il semble avoir les mêmes yeux. De plus, son pantalon n'est pas fait en cuir et sur son torse repose une veste plutôt légère, sombre et ouverte. Remarquant de quelle façon le regarde Garett, l'homme ne se formalise pas pour autant.
Au contraire, il sourit et le fils du diable lui rend aussitôt cette expression.
« Tu lui as appris à se battre ? Poursuit celle qui accompagne le joli garçon.
- Pas encore.
- Et en quel honneur ?
- Beaucoup d’événements se sont produits dans sa vie et je lui laisse le temps de souffler un peu.
- Ce sont bien là les propos d'une faible.
- Tu peux arrêter s'il te plaît ? » Se mêle Garett.
Là, l'étrangère se tourne vers celui qui se tient à l'entrée de la pièce.
« Je te demande pardon ?
- Tu te prends pour qui pour lui parler de cette façon ? Enrage le jeune homme.
- Je lui parle de la façon dont il me plaît.
- Où tu veux très chère mais pas chez moi. »
Aussitôt, la partenaire de Tania se réfugie dans le silence alors que tout à coup, la sonnette de la porte d'entrée retentit dans toute la maisonnée.
« Cela doit être Dan. »
Rapidement, Garett quitte le salon afin de se rendre dans le hall. Une fois qu'il ouvre la porte, ce dernier tombe nez à nez avec Mehdi.
« Bonsoir, dit-il.
- Bonsoir, lui répond le propriétaire.
- Je ne te dérange pas ?
- Si, malheureusement.
- Ce n'est pas grave, cela peut attendre. Par contre, tu sais quand je pourrais repasser ?
- Non mais dès que j'ai un moment de libre, je te le ferais savoir.
- Entendu. A bientôt alors. »
Alors que Mehdi descend les marches du perron, Garett voit Dan arriver sur sa propriété. Quelques secondes plus tard, les deux hommes se font face.
« Désolé de ne venir que maintenant.
- Ne t'inquiète pas Dan. Je t'en prie, entre.
- Merci. »
Dan se glisse à l'intérieur de la demeure et Garett ferme l'issue juste après son passage. Ensuite, les deux amis se déplacent jusqu'au salon où les trois autres personnes prennent leur mal en patience.
« Serait-il possible pour vous de quitter ma résidence ? Demande Garett aux deux asiatiques qui viennent tout juste de débarquer dans sa ville d'habitation.
- Bien sûr, répond l'homme.
- Dans ce cas, c'est avec un très grand plaisir de je vous mets à la porte. »
Se montrant polis et respectueux suite à cette requête, les deux amis de Tania quittent le salon puis la maison. Désormais, le jeune homme se retrouve en compagnie de sa voisine et de Dan et cela lui convient très bien.
« Que puis-je faire pour vous ? Commence celui qui vient tout juste d'arriver.
- Nous avons décidé de mettre un terme à l'existence de Stéphane.
- D'accord et vous savez comment vous allez vous y prendre ?
- Je vais demander à Marie ou à Ted de créer une série d'invocation pour l'attirer et lui supprimer ses pouvoirs. Une fois qu'il sera aussi doux qu'un agneau, on aura besoin de vous pour le faire taire définitivement.
- Je vois mais son meurtre n'est pas un peu extrême ?
- C'est ce que je pense aussi mais visiblement, j'ai tort. » Dit Tania.
Dan ne peut donner une décision car il n'est pas le dirigeant de l'agence à laquelle il travaille.
« J'en parlerai à Christine et nous te ferons savoir la réponse dans les jours à venir. Toutefois, un charme pour le rendre invisible aux yeux du diable et de ses pairs devrait être amplement suffisant.
- Je ne tiens pas à ce que des tueries se produisent de sa main.
- Et je l'entends. D'ailleurs, je souhaite la même chose que toi en ce qui le concerne. Néanmoins, je continue de croire qu'on peut trouver d'autres solutions. Au fait, vous en avez discuté avec Ted et Laurence ?
- Pas encore.
- Dans ce cas, faîtes-le pour connaître leur avis. Une fois que vous aurez obtenu leur point de vue, nous serons là pour vous aider dans le meilleur des cas.

Pendant ce temps, Louis est allongé dans son lit tandis que la lampe reposant sur sa table de chevet éclaire la pièce. Torse nu, l'homme discute avec Claire via son téléphone portable.
« Franchement, je comprends mieux pourquoi votre agence part en vrille. Quand il s'agit de vous montrer con, là, il y a du monde.
- Arrête Louis ! Tu sais très bien que nous avons des procédures de sécurité à respecter.
- Parlons-en ! Comment se porte Jean mais surtout, arrive-t-il à se faire à sa nouvelle vie ? »
Cette fois, Claire ne dit rien et ce comportement fait sourire Louis.
« Ouais, je me disais bien aussi.
- Christine a beaucoup de travail en ce moment et tu le sais très bien. Depuis que plusieurs membres sont partis…
- Stop ! Cette fois, c'est moi qui vais te demander d'arrêter. Le problème de Jean est survenu bien avant celui des autres et puisque nous en sommes venus à tout nous dire, sache que je commence à me poser des questions en ce qui concerne les compétences de Christine. »

Posté par Jaysher à 14:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

14 janvier 2017

Episode XII, Chapitre V.

VBReVrB - Copie (18)

Au bout de plusieurs minutes de marche parmi le réseau de tunnels que compte les égouts de la ville, Aurore s'arrête devant une porte métallique. Celle-ci est fermée et l'on peut voir un petit panneau rouge vissé dessus.
« Danger, câbles électriques, lit Tania.
- J'aime bien cette façon qu'à ce bâtard pour détourner l'attention. » Dit Garett, rongé par la colère et la haine.
L'homme pose sa main droite sur la poignée de la porte et tire dessus. Aussitôt la voie ouverte, une forte odeur de renfermée agresse le nez des deux agents. Avec sa lampe torche, le voisin de Tania cherche un interrupteur sur le mur à sa gauche et une fois trouvé, la lumière apparaît quelques secondes plus tard. A ce moment, une petite pièce comprenant une table en formica, deux chaises et une armoire en ferraille se dévoile sous leurs yeux. Au fond de la salle, un lit et sur ce dernier repose un squelette dont les poignets sont attachés à des tuyaux longeant le mur à proximité, via des menottes. En s'approchant du matelas, Garett aperçoit plusieurs tâches noires sur le tissu délavé.
D'ailleurs, le jeune homme n'a pas besoin de sollicité l'aide d'Aurore pour connaître cette partie sombre de ce passé lui appartenant, comme il a l'habitude de le faire avec chaque défunt qu'il rencontre. Tout à coup, Garett a une idée et décide d'en faire part à sa collègue.
« Faut que je demande à Marie s'il est possible de faire une invocation qui puisse attirer Stéphane ?
- Dans quel but ? Questionne-t-elle.
- En finir avec lui une bonne fois pour toute. »
A cet instant, Tania réalise qu'elle est déjà en train de penser comme une véritable Wicca, ce qui l'amuse beaucoup.
« Nous ne pouvons lui faire du mal.
- Je sais mais nous ne pouvons pas le laisser agir de la sorte. Pour son exécution, je suis sûr que Christine pourra s'en charger.
- On pourrait aussi utiliser un rituel pour neutraliser ses pouvoirs et empêcher ton père de lui venir en aide.
- Aussi mais je préfères les solutions extrêmes.
- C'est ce que je constate. »
Après cette conversation, Garett sort son téléphone portable de l'une des poches de son pantalon et compose le numéro de Laurence. En attendant que cette dernière décroche à l'autre bout du fil, Tania s'approche de la fillette pour obtenir d'autres informations.

A plusieurs mètres de là, Aïda, Julia, John et Dan sont réunis autour de la table rectangulaire. Alors qu'ils travaillent tous attentivement sur leur enquête respective, un logo s'affiche dans le centre du mobilier. De suite, Julia pose l'extrémité de son index droit sur le dessin.
« Bonjour, c'est Garett.
- Bonjour, que pouvons-nous faire pour toi ?
- J'aimerai savoir si vous voulez vraiment nous aider à coincer définitivement Stéphane ?
- Et comment ! Aurais-tu un plan ?
- Oui.
- Dans ce cas, l'un d'entre nous devra se rendre chez toi.
- Pourquoi pas.
- Je veux bien m'en charger, se mêle Dan.
- Cela sera avec plaisir, lui répond le jeune homme dont la voix ne cesse de résonner dans la grande salle.
- Cool et tu aurais une heure de préférence ?
- Non, passe quand cela t'arrange.
- Entendu. A plus tard Garett.
- A plus tard Dan. »
Le logo s'éteint, signe que la conversation est terminée. Alors que Dan range ses affaires avant de se lever de sa chaise, John se montre rassuré.
« Je suis content de constater que Garett a encore besoin de nous.
- Parce que tu pensais qu'il allait nous tourner le dos ? Demande Aïda.
- Oui.
- Pourquoi ?
- Parce qu'il appartient à une nouvelle agence et forcément, il a de nouveaux collègues vers qui se tourner lorsque cela se veut nécessaire. »
Aïda se rend compte que les propos de son collègue n'ont rien de stupide, bien au contraire. Alors que Dan quitte la pièce pour se rendre à son rendez-vous avec Garett, la sœur de Mehdi ne se sent pas très bien. De suite, elle s'enfonce davantage dans son fauteuil et ferme les yeux pour voir si elle peut se sentir mieux. Suite à ce comportement, John s'inquiète.
« Tout va bien Aïda ?
- Oui, c'est juste un petit vertige, pas de quoi s'alarmer. »
Une fois que le mal-être est passé, la marocaine ouvre les paupières et retire son dos du dossier.

Ailleurs, dans une pièce sombre, une silhouette trône sur ce qui ressemble à un siège. Devant lui, trois personnes ayant un genou sur le sol.
« Où en sommes-nous au sujet de la récolte des âmes pures ?
- Nous sommes un peu au point mort maître, répond un homme.
- Comment se fait-il ?
- La sécurité de la ville s'est considérablement accentuée ces derniers jours et comme nous avons perdu la main sur l'orphelinat…
- Il est vrai que rien n'est fait pour arranger la situation. Stéphane !
- Maître ?
- Je te laisse carte blanche pour me trouver de nouvelles âmes et le plus vite sera le mieux.
- A vos ordres. »
D'un battement de paupières, le criminel disparaît de la pièce afin de remplir sa mission. Pendant ce temps, le père de Garett reste en compagnie des deux autres individus.
« J'ai tellement de choses à savoir que j'ignore par quoi commencer. D'ailleurs, comment se porte mon fils ?
- Plutôt bien maître, répond le père de Mathieu. Par contre, il n'est plus aussi isolé qu'auparavant.
- Explique-toi !
- Votre ancienne femme lui a rendu visite dernièrement.
- Quoi ? Comment a-t-elle réussit ?
- Par l'intermédiaire de cette Marie qui n'est autre que sa propre fille.
- Le triquetra est presque complet. Il faut remédier à ce problème de toute urgence.
- Je suis partant pour m'en occuper si vous n'y voyez aucun inconvénient, dit la troisième personne qui n'est autre qu'une fille.
- Et je sais que tu es faite pour cette mission. Là encore, tu as ma confiance totale et j'espère que tu ne me décevras pas.
- Ne vous en faîtes pas à ce sujet, maître. »

Dans la planque se trouvant sous le bassin du parc, Tania et Garett attendent l'arrivée de l'équipe scientifique. Tout à coup, voilà que des pas résonnent en provenance du couloir se font entendre. Quelques secondes plus tard, une femme et un homme vêtus de noir entrent dans la pièce. Ces derniers semblent d'origine asiatique aux vues de leurs caractéristiques physiques et à ce moment, Tania sait de suite de quoi il retourne.
« Vous ne pouvez pas venir me voir chez moi au lieu de violer cet endroit de vos présences ?
- Nous sommes passés à ton adresse et tu n'étais pas là. » Répond froidement la femme qui vient d'entrer.
Celle-ci a de longs cheveux noirs coiffés en une belle tresse qui repose le long de son dos et ses yeux sont marron. Le teint de la femme est plutôt coloré et son corps est recouvert d'une tenue de cuir entièrement fermée par une fermeture éclair qui se promène tout le long de son torse.
« C'est lui le propriétaire du livre des prédictions ?
- Pourquoi ? Demande Tania. »

Posté par Jaysher à 14:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

13 janvier 2017

Episode XII, Chapitre IV

VBReVrB - Copie (17)

Garett et Tania n'ont pas quitté le parc de toute la matinée. Alors que le soleil monte progressivement vers le zénith, les deux agents patientent. Quelques secondes plus tard, une dizaine de policiers arrive sur le terrain et l'asiatique s'empresse de s'adresser à l'assemblée.
« Bonjour messiers et merci d'être venus aussi rapidement. J'aimerai que la zone soit sécurisé le temps que l'agent à mes côtés et moi-même allons sous le bassin. »
L'homme dont le grade est le plus élevé hoche positivement de la tête avant de donner des ordres à son équipe. Pendant que les policiers s'activent, Tania et Garett enjambent le rebord du bassin et s'approchent du trou. Là, ils se rendent compte de l'existence d'une échelle.
« Allez, on prend nos torches et on y va ! » Dit le jeune homme.
D'ailleurs, il est le premier à exécuter l'ordre qu'il vient de prononcer et ne tarde pas à entamer la descente de l'échelle. Une fois arrivé aux pieds de celle-ci, l'homme dégaine son arme et promène le faisceau lumineux afin de prendre connaissance du nouveau lieu dans lequel il se trouve. A ce moment, il se rend compte qu'il est dans un couloir qui mène aux égouts de la ville.
« Comment un monstre peut-il aimer se rendre dans ce genre d'endroit ?
- Peut-être parce que très peu de personne ont l'occasion de s'y promener, voilà pourquoi. »Répond Tania, en descendant l'échelle.
Dès qu'elle arrive auprès de son partenaire, l'asiatique sort son arme à son tour et promène le rayon de lumière droit devant elle.
« Je suis étonnée de ne pas voir Aurore.
- Je peux m'en charger si tu penses que cela peut nous aider, lui dit Garett. Aurore, tu veux bien te montrer s'il te plaît ? »
Suite à cette demande, la fillette se matérialise devant le duo. Content de la voir, le frère de Marie se lance dans une conversation avec l'enfant.
« Tu crois que tu peux nous montrer le chemin ?
- Oui mais une fois que vous aurez trouvé mon corps, vous en ferez quoi ?
- Nous le remontrons à la surface pour qu'un légiste puisse l'autopsier. Une fois qu'il aura terminé, notre agence se chargera de t'offrir des funérailles digne de ce nom. »
Et ces paroles suffisent pour convaincre l'enfant. Comme pour montrer sa bonne volonté, Aurore tourne le dos aux deux enquêteurs et avance dans le couloir. Bien décidés à l'aider, Tania et Garett lui emboîtent le pas afin de retrouver son corps.

Pendant ce temps, plusieurs agents exerçant pour Christine se tiennent devant l'entrée de leur lieu de travail. Celui-ci est dans un triste état suite à l'attaque de Cécile et face à ce triste spectacle, Michaël sourit. Bien sûr, cette expression ne passe pas inaperçue aux yeux de tout le monde.
« On peut savoir ce qui te fait sourire ? Lui demande John.
- Le résultat de votre inaction. Combien de fois certains d'entre nous vous ont sollicité pour s'occuper de cette femme ? Si le feu vert avait été donné en temps et en heures, nous n'en serons pas là.
- Et tu penses que cela aurait changé quelque chose ?
- Et comment ! D'ailleurs, l'état dans lequel se trouve cette entrée résume parfaitement votre incapacité à prendre de bonnes décisions.
- Retire ce que tu viens de dire !
- Non car j'accepte uniquement les ordres de notre Seigneur à tous.
- Ben voyons.
- Vous avez fini tous les deux ? » Intervient Jérôme.
Alors que le trio continue d'échanger sur la mollesse de la direction, Louis poursuit sa contemplation des dégâts tout en réfléchissant. Tout d'abord, il n'ose croire que la responsable de cette attaque soit Cécile. De plus, savoir qu'elle est un agent du diable lui mine considérablement le moral. Alors que des larmes s'apprêtent à glisser le long de ses joues, voilà qu'il entend des pas dans son dos. Lorsque Louis se retourne, il tombe nez à nez avec le frère d'Aïda.
« Bonjour, commence le jeune arabe. Est-ce que tout va bien ?
- Oui, c'est juste que je ne m'attendais pas à ce que notre agence soit attaquée de la sorte. C'est très impressionnant.
- Je n'en doute pas une seule seconde. Jean n'a rien ?
- Non.
- Tant mieux et tu crois que je peux le voir ?
- Pas maintenant car le moment est mal choisi.
- Je comprends. Par contre, faites-moi passer le message par David lorsque je pourrais.
- Entendu. »
Mehdi devance Louis afin de connaître l'étendue des dégâts à son tour. Devant un tel spectacle, il ne comprend pas la peine de l'employé et ne tarde pas à se douter de quelque chose.
« Il faut être un peu stupide pour ressentir une aussi grande peine, tu ne trouves pas ?
- Non et si tu pouvais éviter de me tutoyer, cela m'arrangerais.
- Dis celui qui sort avec une ravagée mentale.
- Tais-toi ! Lui ordonne Louis.
- Qu'est-ce qui se passe ? Demande John tout en rejoignant les deux garçons.
- Rien, tente de se défiler l'agent.
- Parce que sortir avec Cécile n'est rien ? Vous avez une drôle de conception concernant la sécurité de tous je trouve. » Finit par dire Mehdi.
Suite à cette révélation, Michaël, Jérôme et John fixent Louis.
« Quoi ? Demande ce dernier.
- Es-tu notre ennemi ? » Questionne le responsable de l'équipe présente.

Posté par Jaysher à 14:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

12 janvier 2017

Episode XII, Chapitre III.

VBReVrB - Copie (16)

 

Garett et Tania viennent d'arriver au parc alors que celui-ci est toujours éclairé par ses réverbères. Leur arme dans l'une des poches se situant à l'arrière de leur pantalon, les deux agents s'approchent de la fontaine. Alors qu'ils observent attentivement le bassin, une personne vient les rejoindre.
« Salut, je suis venue aussi vite que j'ai pu.
- Bonjour Marie et rassure-toi, nous venons tout juste d'arriver. »
Alors que le frère et la sœur discutent ensemble, Tania remarque un détail concernant le bassin.
« C'est moi ou c'est une plaque que je vois dans le fond ? »
Cette question fait taire Marie et Garett qui décident de se concentrer sur leur nouvelle affaire.
« Oui et je le trouve un peu trop grand à mon goût. »
Soudain, Marie décide de se montrer silencieuse suite à ce qu'elle vient de dire. Tout en fermant les yeux, la sorcière invoque un rituel au sein même de son esprit. Dès qu'elle ouvre ses paupières, la sœur de Garett aperçoit une pierre qui brille et cette dernière se trouve sur le rebord du bassin. Contente de sa découverte, la femme se montre enthousiaste.
« Je pense avoir trouvé la raison de ce mystère. »

A plusieurs kilomètres de là, Louis évolue actuellement dans le coeur de l'agence. En ce moment, l'homme prend connaissance des nouvelles informations rajoutées sur le dossier concernant le diable. A cet instant, les portes de l'ascenseur s'ouvrent sur David qui ne perd pas une seule minute pour entrer dans la salle. Alors qu'il pose son sac en bandoulière noir sur la table, son partenaire lui adresse quelques mots.
« Nous avons de nouvelles indications concernant notre ennemi.
- Et nous les avons reçu de qui ?
- Laurence. Par contre, je te conseille de t'asseoir car c'est du lourd.
- Bien. »
Tout à coup, la lumière de la salle passe du blanc au rouge. Une sirène d'alarme retentit alors et les deux hommes se regardent, se posant des questions par la même occasion. Ensuite, Louis fait quelques manipulations sur son ordinateur et parvient à se connecter sur la caméra installée au niveau de l'entrée de l'agence. Là, l'homme voit Cécile, une boule de feu dans les mains.
« J'hallucine ! »
Dehors, la femme se tient face à l'entrée et matérialise une seconde sphère incandescente dans sa main libre.
« Dieu est nuisible et tout le monde le sait. Une fois que je me ferais une ouverture dans cette agence, je me chargerais de chaque membre qui compose cette pitoyable équipe. Papa sera fier de moi. »
Motivée, Cécile enchaîne les offensives contre l'agence.

Posté par Jaysher à 14:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


11 janvier 2017

Echiquier.

butterfly-1559957_960_720

Famille :

Hesperiidae

Espèce :

Carterocephalus palaemon

Auteur :

Pallas.

Période d'activité :

Diurne.

Habitat :

Forêts tempérées.

Envergure :

2 à 3 centimètres.

Distribution :

Europe non méridionale : Canada et nord des Etats-Unis.

Episodes concernées :

  • Saison 1, Episode 8.
  • Saison 1, Episode 9.
  • Saison 1, Episode 10.
  • Saison 1, Episode 11.

Posté par Jaysher à 17:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Episode XII, Chapitre II.

VBReVrB - Copie (15)

Garett est toujours dans sa cuisine et discute avec Marie et sa mère. Une chose est sûre : l'homme se porte bien mieux qu'en début de journée alors qu'une autre révélation lui a été faite.
« Donc, Marie est ma demie-sœur ?
- Oui, répond la revenante. Dans notre famille, chaque femme doit donner naissance à trois enfants.
- Dans ce cas, où est le dernier ? Demande l'homme.
- Très bonne question et même mes pouvoirs ne me permettent pas de le détecter.
- Voilà qui est étrange.
- Je ne te le fais pas dire Garett. »
Tout à coup, des pas en provenance de l'escalier se font entendre. Quelques minutes plus tard, Mathieu arrive dans la pièce et remarque Marie mais surtout, la mère de Garett.
« Heu… Puis-je savoir ce qui se passe ici ? »
Tranquillement, la maman de Garett et de Marie tourne son visage vers le jeune homme qui vient tout juste d'entrer dans la cuisine.
« Bonjour Mathieu, cela fait longtemps qu'on ne s'était pas vu.
- Phyllis ? C'est réellement vu ? Se montre très étonné le petit-ami du propriétaire de la maison.
- Oui et j'ai un message pour toi. Sache que ta mère se porte comme un charme.
- Parce que vous la voyez ?
- Bien sûr. Comme je ne suis plus de ce monde et que c'est également le cas pour ta maman, tu te doutes bien qu'on se voit régulièrement.
- Oui, je l'imagine facilement expliqué de cette façon. Vous pourrez lui passer le bonjour de ma part ? »

Au même moment, Louis est assit autour de la table rectangulaire de l'agence. L'homme ne semble pas très occupé et lorsque celui-ci voit John arriver vers lui, son envie de travailler fait brutalement son retour.
« Du nouveau ? Demande-t-il.
- Oui Louis. Dès le premier octobre, l'agence sera réduite.
- Par le renvoi de Catherine je présume ? Oui, je suis au courant.
- Cette femme ne sera pas la seule concernée si tu veux tout savoir.
- Ha bon ?
- Oui puisque l'agence Wicca de cette ville ouvrira officiellement ses portes lors de cette période.
- Attends, tu veux dire que le cinquième membre s'est déjà manifesté ?
- Oui et il s'agit de Laurence.
- Incroyable. »
C'est alors que Louis imagine son futur dans cette agence. Plus de Catherine, ni de Garett et encore moins de Tania et de Laurence. Une chose est sûre : ce futur sera très difficile lors de ces premiers jours.
« Quatre membres en moins. Comment allons-nous faire ?
- C'est une excellente question sur laquelle planche actuellement Christine.
- J'espère qu'elle trouvera rapidement une solution.
- De toute manière, si les résultats de l'agence sont en baisse pendant trois mois consécutifs, tu sais très bien ce qui risque de se passer.
- Oui mais si on se retrouve à moins de cinq ?
- L'agence disparaîtra, tout simplement. »

Posté par Jaysher à 16:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

10 janvier 2017

Episode XII, chapitre I.

VBReVrB - Copie (14)

Il est deux heures du matin. Garett veille encore tard aujourd'hui et pourtant, les journées suivant les révélations de Marie ont été plutôt calme. Toutefois, les questions au sujet du futur local de l'agence sont dans toutes les têtes mais non, ce n'est pas cela qui préoccupe le jeune homme. Tout à coup, voilà qu'on frappe à la porte d'entrée de sa demeure. Ne s'attendant à aucune visite, Garett se lève de son canapé et traverse le salon pour se rendre jusqu'au hall. Lorsqu'il ouvre la porte, le propriétaire des lieux tombe nez à nez avec Tania.
« Bonsoir Garett, dit-elle.
- Bonsoir Tania.
- Je ne te dérange pas ?
- Bien sûr que non, entre !
- Merci. »
La femme évolue rapidement dans la maison de son voisin et quelques minutes plus tard, les deux amis sont assis autour du comptoir de la cuisine, chacun ayant une tasse d'infusion fumante entre les mains.
« Je sais que ma visite est tardive mais je ne m'attendais pas à recevoir cet appel.
- De quoi parles-tu ? Lui demande le jeune homme.
- Deux amis vont arriver dans quelques minutes et ce rendez-vous sera tout sauf une partie de plaisir. Tu risques aussi de connaître une partie de mon passé par la même occasion.
- Et c'est si grave que ça ?
- Non mais bon... »
Vu la mine triste qu'affiche Tania, on dirait que cet événement risque de la déranger bien plus qu'autre chose.

Dans la maison des parents d'Aïda, Mehdi sort tout juste des toilettes. Habillé d'un simple caleçon bleu foncé autour de la taille, l'homme marche dans le couloir et passe devant la porte entre-ouverte de la chambre de sa grande sœur.
« Laissez-moi tranquille ! » Hurle celle qui occupe la pièce.
Inquiet pour cette dernière, le garçon ouvre la porte et pose une question avant d'allumer le plafonnier.
« Est-ce que tout va bien Aïda ? »

A l'agence, Christine se tient à l'une des extrémités de la grande table rectangulaire et travaille à la résolution de quelques problèmes. Autour du mobilier, Jérôme et Michaël.
« Dans cet enchaînement de malheur, je peux dire que nous avons de la chance, commence la femme.
- Que veux-tu dire ? Demande Jérôme, qui n'hésite pas à se montrer très curieux.
- La famille de Catherine continuera de verser des contributions financières pour permettre à cette agence de se maintenir debout. D'ailleurs, sachez que cette fratrie nous encourage à punir cette traîtresse comme il se doit et je compte sur vous tous pour faire le nécessaire et de partager cette nouvelle à tous vos collègues. Par contre, nos généreux donateurs vont nous envoyer un nouveau membre d'ici quelques jours et d'après ces derniers, nous pourrons avoir pleinement confiance en cette personne.
- C'est une bonne nouvelle.
- Certes mais je pense que notre Seigneur aurait pu l'aider à trouver la voie afin de remédier aux nombreux malheurs de cette agence. » Intervient Michaël.
Suite à ce qu'il vient de dire, l'homme attire l'attention de Jérôme et de Christine.
« Tout va bien Michaël ? » Lui demande sa supérieure.

Posté par Jaysher à 16:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

Aurore printanière.

290px-Anthocharis_cardamines_Weinsberg_20080424

Famille :

Pieridae

Espèce :

Anthocharis cardamines.

Auteur :

Linnaeus.

Période d'activité :

Diurne.

Habitat :

Zones humides, forêts tempérées, plaines.

Envergure :

4 à 5 centimètres.

Distribution :

Dans les prés, partout en Europe ; atteint le Japon via l'Asie tempérée.

Episodes concernées :

  • Saison 1, Episode 12.

Posté par Jaysher à 16:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

07 octobre 2016

Episode XI, Chapitre V.

VBReVrB - Copie (13)

 

Minuit est passé depuis une heure. Garett et Marie sont retournés dans la cuisine appartenant à la demeure du premier tandis que Laurence est rentrée chez elle. Sur le sol, plus aucune trace de la triquetra puisque Phyllis est passée dans l'autre monde. Assis sur les tabourets, le frère et la sœur discutent ensemble.
« Est-ce que ça va ? S'inquiète l'aînée.
- Aussi bizarre que cela puisse paraître, la réponse est oui. Savoir que mon père est toujours en vie et qu'il est mon ennemi ne me pose aucun problème. Par contre, savoir que tu es ma sœur me fait vraiment plaisir et puis lorsque j'ai revu maman... »
Une fois que ce dernier mot est prononcé, Garett sourit.
« Au fait, tu crois que mes pouvoirs sont identiques à ceux de mon père ?
- Il y a de grandes chances.
- Donc, je serais amené à faire le mal autour de moi ?
- Uniquement si tu le souhaites. »
L'homme se demande quels sont les pouvoirs enfouis tout au fond de lui lorsqu'un bruit se manifeste dans le bureau. Inquiets, Garett et Marie quittent leur tabouret afin de se rendre dans la pièce dans laquelle il se passe quelque chose. Une fois à l'entrée du bureau dont la porte est restée ouverte, le propriétaire des lieux allume le plafonnier et voit Catherine présente au fond de la pièce, occupée à se relever.
« Catherine ? »
La femme lève la tête en direction de l'entrée du bureau et remarque Garett en compagnie de Marie.
« Merde ! » S'exclame-t-elle.
La petite amie d'Aïda se met debout et fonce vers le livre de prédictions. Arrivée à quelques centimètres du bouquin, Catherine se heurte à un mur invisible.
« Putain ! Pourquoi je ne peux pas prendre ce livre ?
- Notre mère a prit soin d'y placer une protection, lui répond Marie. Aucune personne animée de mauvaises intentions ne peut s'emparer de lui.
- Rien ne pourra empêcher mon maître de lui mettre la main dessus.
- Ton maître ? J'imagine que tu veux parler de cet homme qui me sert de père ? Se mêle Garett.
- Il serait bien que tu lui montres un peu de respect.
- Dit celle au comportement exemplaire. »
Alors que Catherine lève sa main droite en direction du duo, Marie se place devant son petit frère.
« Le temps que tu invoques ta boule de feu, j'aurais déjà fini de réciter mon rituel. Imagine les dégâts que je peux te causer. »
Catherine hésite suite à ce qu'elle vient d'entendre quand elle se retrouve soudainement propulsée contre le mur qui se trouvait sur sa gauche.
« Je ne sais pas pourquoi mais je pense que tu vas en avoir rapidement marre de te bouffer le mur. » Lui lance Marie.
La disciple maléfique se garde de se relever mais use de ses dons pour disparaître. Une fois le départ de la femme effectué, Garett traverse la pièce pour se poster face au livre des prédictions.
« Tu sais pour quelle raison mon géniteur souhaite avoir mon livre en sa possession ?
- Oui car ce bouquin lui permettrait de connaître le quotidien de chaque être humain dans le seul but de pouvoir le modifier. Ainsi, il serait libre de pouvoir régner sur la vie de toutes les personnes dont il croiserait la route.
- Je comprends mieux à présent. Par contre, je dois prévenir l'agence de Christine au sujet de Catherine. »
Garett plonge sa main droite dans la poche de son pantalon et en sort son téléphone portable. Très vite, il compose le numéro de l'agence et porte le combiné jusqu'à l'une de ses oreilles.

Au même moment, Claire est assise face à la table rectangulaire de son lieu de travail lorsque le logo signalant un appel s'affiche sur la surface lisse et interactif du mobilier. Aussitôt, la femme appuie sur le dessin et prend la parole.
« Bonsoir Garett.
- Bonsoir Claire. Tu es seule ?
- Oui, pourquoi ?
- Parce que la nouvelle que je vais t'annoncer doit être communiquée au plus vite.
- Je t'écoute.
- Catherine est membre de l'agence du Diable.
- Quoi ? Tu en es sûr ? »

Posté par Jaysher à 14:35 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,