VBReVrB - Copie (8)

Garett n'a pas bougé de l'entrée de l'orphelinat à part pour manger lorsque midi est arrivé. Un grand gobelet de café entre ses mains, l'homme est heureux de voir Ted et Jérôme s'approcher de lui.
«  Tout va bien ? Lui demande le premier.
- Ouais et rien de nouveau si cela vous intéresse. »
Alors que les deux collègues discutent ensemble, Ted remarque l'absence de Michaël. Cette constatation étonne grandement le partenaire de Marie.
« Michaël n'est pas avec toi ?
- Non.
- Et cela fait longtemps qu'il est parti ?
- Presque deux heures si ma mémoire est bonne.
- Etonnant car d'habitude, il aime passer du temps avec toi.
- Je sais.
- Et il s'est passé quelque chose pour qu'il parte ?
- Probablement. Je lui ai avoué la nouvelle relation qui me lie à Mathieu.
- Et de quelle nature est-elle ?
- Sexuelle. »
Suite à cette réponse, Ted comprend mieux pourquoi Michaël n'est plus dans les parages.

D'ailleurs, Michaël s'est isolé dans le parc du centre-ville. Posé sur un banc, l'homme tente de prendre sur lui pour ne pas craquer tandis que son coeur ne cesse de souffrir. Un moment, l'enquêteur sèche une larme du revers de son bras droit.
« Besoin de parler ? »
Michaël lève les yeux et voit un garçon à la peau bronzée se tenir à quelques centimètres de lui.
« Ouais. »
Sans demander la moindre autorisation, le petit ami de David pose son postérieur à côté de celui du soupirant éconduit.
« Je t'écoute.
- Je suis tombé amoureux de l'un de mes collègues et il s'avère que son amant est l'ami qu'il héberge.
- Bizarre. Même si j'ai été absent de cette ville pendant plusieurs jours, je suis déjà au courant de tout. D'ailleurs, ton histoire me fait penser à celle d'un pote.
- Vraiment ?
- Ouais. Mon pote héberge l'un de nos amis en commun. Son père, qui était juge, s'est vu radié suite à sa complicité dans l'évasion d'un dangereux criminel.
- Ton camarade ne serait pas Garett par le plus grand des hasards ?
- Si. Comment le sais-tu ?
- Parce c'est de lui dont je suis en train de te parler et dont je suis amoureux.
- Mince.
- Comme tu dis. »
Par contre, Mehdi ignorait que Garett était devenu l'amant de Mathieu.
« Donc, tu bosses à l'agence toi aussi ?
- Oui.
- Dans ce cas, mon petit ami est ton collègue.
- Vraiment ? »
Mehdi sourit à Michaël avant de lui révéler l'identité de cette personne chère à son coeur.
« C'est David.
- Quoi ? J'ignorai qu'il aimait les garçons.
- Ben maintenant, tu es au courant. »
Le soupirant de Garett n'arrive toujours pas à se remettre de cette nouvelle.
« Cela fait longtemps que vous êtes ensemble ?
- Depuis le deux septembre.
- Donc, depuis presque un mois.
- Ouais mais il faut savoir que j'ai été absent pendant un moment et que je l'ai laissé dans le vague complet.
- Pourquoi ?
- C'est la première fois que j'ai un petit ami.
- Je vois. Tu te cherches toujours ?
- Faut croire que oui.
- Et j'imagine que la peur du regard des autres doit jouer sur ton hésitation ?
- Tout à fait.
- Tu ne devrais pas te poser toutes ces questions. Tu as la chance d'avoir une personne dans ta vie affective alors que pour la mienne, c'est la catastrophe. »
Soudain, Michaël attrape son collier et se permet quelques paroles ésotériques.
« Je suis désormais amener à errer et j'espère que mon Dieu m'aidera à surmonter cette épreuve. Au retour, je suis prêt à faire tout ce qu'il veut.
- C'est un peu craignos ce que tu viens de dire non ?
- Je ne trouve pas car je sais qu'il manifestera tôt ou tard. »